Bouleversement du marché locatif en France : les tendances 2023

photo d'un homme qui signe un contrat avec des clés et une maison

Le bouleversement du marché locatif en France depuis la crise a des conséquences notables sur la gestion immobilière. Le nombre de biens disponibles à la location a nettement diminué. Il est important en tant qu’agence immobilière de s’adapter pour rester rentable. Vous souhaitez avoir une longueur d’avance dans votre administration immobilière ? Découvrez les tendances du marché de la gestion locative en 2023 et les solutions intéressantes pour votre agence.

Connaître les tendances 2023 du marché locatif pour anticiper votre gestion immobilière

La gestion immobilière demande une maîtrise du marché pour être efficace. La crise a modelé celui-ci et crée de nouvelles tendances en 2023, notamment au sujet des états des lieux (EDL).

L’état des lieux est une mission clé du gestionnaire locatif. Chaque année, il est tenu d’en réaliser une quantité importante. Cette étape constitue une base pour chaque bail et permet d’éviter les litiges. Sa répartition diffère en fonction du type de bien. Le nombre d’EDL est plus important pour les logements non meublés. Ces derniers sont très présents sur le marché. Il y a un nombre élevé d’appartements disponibles à la location dans les parcs immobiliers. Ils représentent plus de 9 biens sur 10. Il existe moins de maisons à louer et le turn-over est plus faible. Le parc de logements de nombreuses agences est composé en grande partie d’appartements allant jusqu’à 3 pièces. C’est ainsi que 82 % des EDL concernent des T1, T2 et T3. Votre agence immobilière a pour intérêt de maintenir un équilibre entre états des lieux d’entrée et de sortie. C’est en réduisant la vacance locative que vous aurez la possibilité de faire tourner votre parc de façon rentable et optimale.

L’étude menée autour des états des lieux a mis en avant un taux de rotation élevé des logements dans 5 grandes villes. Le tiers de ces EDL est réalisé à : 

  • Paris ; 
  • Nantes ; 
  • Marseille ; 
  • Lille ; 
  • Lyon.

Extrait de l'infographie des tendances 20233 régions se distinguent au niveau national. Ainsi, l’Île-de-France accomplit 39 % des états des lieux. Derrière elle, les Pays de la Loire et l’Auvergne-Rhône-Alpes font partie des régions ayant effectué le plus grand nombre d’EDL entre 2022 et 2023.  

La quantité d’EDL a diminué. En cause, la crise qui marque en 2023 une baisse significative des biens disponibles pour la location. Cependant, cette tâche reste chronophage. Il est important pour les gestionnaires locatifs de gagner du temps pour développer le parc immobilier de leur agence.

Externaliser vos états des lieux pour optimiser le temps de vos gestionnaires locatifs

L’externalisation des états des lieux fait partie des solutions à mettre en place pour permettre à votre agence immobilière de rester rentable. Le contenu, le temps nécessaire et la fréquence sont à prendre en compte pour optimiser le planning de vos gestionnaires locatifs.

Un EDL nécessite la présence du locataire entrant ou sortant et d’un membre de votre équipe. Il implique le déplacement de ce dernier. Le temps de trajet de chaque collaborateur représente une perte de travail effectif dans sa journée. La constatation de l’état d’un bien, une fois sur place, prend entre 44 et 77 minutes en fonction du logement concerné. Un appartement ou une maison, loués meublés, engendrent des délais plus longs pour effectuer les états des lieux. Les meubles et équipements en place sont examinés et s’ajoutent aux points de base abordés dans le compte-rendu. Le gestionnaire locatif doit relever divers compteurs d’un bien lors de ce rendez-vous. Il est chargé d’enregistrer les données de plusieurs installations : 

  • compteur électrique ; 
  • compteur d’eau froide ; 
  • compteur de gaz ; 
  • compteur d’eau chaude ; 
  • compteur d’énergie thermique. 

Ces valeurs sont indispensables pour établir un bail ou lorsque celui-ci se termine. Cette étape prend du temps au moment de l’état des lieux. Il faut ajouter à cela la partie invisible de chaque mission qui comprend la préparation en amont et en aval. L’externalisation de cette tâche à une entreprise spécialisée telle que Check & Visit offre un réel gain de temps. Vos gestionnaires locatifs pourront économiser 2h15 par EDL. 

Visuel avec le temps moyen gagné par état des lieux

Pour assurer le bon maintien des biens de votre parc locatif, détecter les dégradations est primordial. Le montant moyen retenu sur un dépôt de garantie est de 416,14 euros. En faisant appel à nos checkers (agent indépendant certifié), toute altération du logement est renseignée sur l’état des lieux. Le processus et l’application utilisés sont développés pour rendre cette mission simple, efficace et précise. Les dommages observés peuvent être de plusieurs types : 

  • propreté ; 
  • détérioration ; 
  • usure et vétusté ; 
  • sinistre et incident ; 
  • malfaçon ; 
  • entretien ; 
  • etc.

L’intérêt de noter des détériorations de façon précise, est de diminuer significativement les litiges. Un état des lieux bien renseigné et sans équivoque évite les réclamations infondées lors de la restitution d’un logement. Check & Visit propose des outils performants : une grille de vétusté, une application, un espace dédié à votre agence, une base de données, etc. Ils représentent un gain de temps pour vos gestionnaires locatifs et une meilleure maîtrise de leur parc.  

Chaque année, un pic de saisonnalité se fait sentir en été. En 2023, celui-ci a commencé en juin, alors qu’il avait lieu en juillet pour l’année 2022. L’augmentation de l’activité demande à votre agence immobilière une organisation spécifique. L’externalisation des états des lieux à un prestataire comme Check & Visit est idéale pour faire face à la saisonnalité immobilière. Elle est modulable et s’adapte à vos besoins pour gérer efficacement ce pic d’activité annuel.

Pour adopter une stratégie adaptée à votre agence immobilière, il est essentiel de prendre en compte les tendances du marché locatif. La crise a eu un impact évident sur l’immobilier et plus précisément sur les états des lieux. L’externalisation à l’année ou sur une période de forte activité est une solution qui présente de nombreux bénéfices. Vous pouvez contacter nos experts pour obtenir un devis personnalisé. Check & Visit a réalisé cette étude sur un échantillon de 66 107 logements et 50 000 états des lieux. Celle-ci a été effectuée parmi 802 villes en France, entre janvier 2022 et janvier 2023. Pour plus de chiffres, téléchargez dès maintenant l’infographie sur les tendances du marché locatif en 2023.

Bannière de téléchargement de l'infographie

Article rédigé par Céline Gernez

Retour sur le blog

Vous pourriez être intéressé par ces articles

Jumeau numérique : l’outil indispensable de l’immobilier locatif de demain

La rénovation énergétique s’est imposée comme un accélérateur de l’innovation dans le secteur de...

Habitat insalubre : Quels sont les critères d’insalubrité ? Comment le déclarer ?

Un habitat est insalubre dès lors qu’il présente un danger pour la sécurité ou...

Étude : gestion locative, les agences immobilières manquent de réactivité

La startup Homepilot a menée entre mai et août 2017 une étude sur la réactivité des agences...