Comment rédiger une annonce immobilière en location et la valoriser ?
Gestion locative
7 min

Comment rédiger et valoriser une annonce immobilière pour un bien en location ?

92% des projets immobiliers sont initiés sur internet. Le secteur de l’immobilier connaît une forte accélération de la digitalisation depuis la crise sanitaire de 2020. De nombreux outils digitaux composent un écosystème complexe et en perpétuelle évolution. L’annonce immobilière numérique est devenue un indispensable permettant aux professionnels de promouvoir un bien en location, améliorer l’expérience client, limiter la vacance locative et, par-dessus tout, gagner du temps dans la gestion. Comment créer une annonce immobilière impactante et avec quels outils améliorer ses performances ? Découvrez les conseils de Céline Montois, gestionnaire locative, pour construire une annonce attractive, au bon format, comprenant toutes les informations obligatoires, puis, la diffuser.

6 étapes clés pour rendre une annonce immobilière attrayante

Dans leur recherche de location, la majorité des Français parcourent aujourd’hui les annonces immobilières publiées sur internet. Sachant qu’un prospect passe en moyenne moins d’1 min sur une annonce, le professionnel de l’immobilier se doit d’être le plus clair et concis possible dans la rédaction de ses annonces locatives. Elles doivent être attrayantes pour déclencher l’envie de visiter le bien auprès des prospects. À commencer par l’accroche.

L’accroche

On attend d’une phrase d’accroche qu’elle soit courte et efficace pour attiser la curiosité des prospects. Il faut bien réfléchir aux termes qui seront employés pour séduire par l’information qu’elle contient. Tout renseignement qui peut distinguer le logement d’un autre doit figurer dans cette phrase d’accroche.

  • Le secteur géographique, quand le bien est situé dans une zone prisée : “Appartement T3 en hypercentre”
  • La rénovation, synonyme de confort ou d’une meilleure performance énergétique : “Maison ancienne 5 pièces entièrement rénovée”
  • Un élément spécifique, qui distingue le logement d’un autre : “Appartement T4 avec rooftop”

Le retour d’expérience de Céline Montois

“J’ai eu en portefeuille de gestion une résidence d’architecte située en plein cœur de Rennes. La plupart des appartements étaient atypiques. Certains, en duplex, disposaient d’une distribution inversée, avec des chambres au niveau inférieur et des espaces à vivre à l’étage. D’autres étaient pensés comme des maisonnettes sur la dalle du 1er étage. J’ai toujours mis en avant cette distinction dans les annonces immobilières et les logements ont trouvé preneurs très rapidement.”

En revanche, nous vous recommandons d’éviter les redondances avec la description, qui elle, a pour rôle de détailler les caractéristiques du bien et se situe à l’étape suivante.

La description

La description doit refléter le plus fidèlement possible le bien et son environnement, tout en restant synthétique et factuel :

  • Nombre de pièces
  • État du bien
  • Surface habitable en m²
  • Caractéristiques de la cuisine et de la salle de bain
  • Équipements
  • Points forts (exposition ensoleillée, terrasse, etc.)
  • Jardin (privatif ou collectif)
  • Services et commodités avoisinants

La surenchère dans votre description peut, quant à elle, être déceptive pour votre prospect. D’une part, chacun a sa propre conception de la beauté ou du pratique, d’autre part, elle pourrait être perçue comme trompeuse.

En revanche, si le bien dispose d’équipements de qualité ou qui lui confèrent du cachet comme un parquet ancien, des moulures, une cheminée décorative ou non, il est important de les préciser dans l’annonce.

Les photos du bien

Une image vaut mieux que mille mots. Les photos représentent le paramètre le plus important d’une annonce. Elles doivent être soignées, esthétiques et représenter le plus fidèlement possible la description et l’état du bien au moment de la mise en location.

Les bonnes pratiques :

  • 4 à 5 photos suffisent pour susciter l’envie.
  • Préférez les photos prises en journée, par temps ensoleillé.
  • Si le bien dispose d’un extérieur ou d’un jardin, le mettre en avant par une photo lorsqu’il est bien entretenu.

Le type de photo à éviter :

  • Prises dans un environnement sombre, encombré, en désordre.
  • Grand angle donnant une fausse impression d’espace.
  • Trop éclaircies lorsque le logement est sombre.
  • Floues, mal cadrées ou à l’envers.
  • Certaines pièces comme toutes les chambres (une ou deux suffisent) ou les WC.

Le retour d’expérience de Céline Montois

“Si les photos ne sont pas représentatives de la réalité, le client s’en rendra compte rapidement et vous ne parviendrez pas à louer le logement.”

Les mentions obligatoires

Depuis le 1er janvier 2022, pour être conforme à la législation en vigueur, toute annonce immobilière en location doit contenir des informations obligatoires :

  • Nature de la location : vide ou meublé
  • Montant mensuel du loyer, charges comprises
  • Montant et modalités de récupération des charges locatives
  • Montant du dépôt de garantie (Il est interdit dans le cadre d’un bail mobilité. Le propriétaire-bailleur peut alors demander une caution.).
  • Montant des dépenses théoriques de chauffage, ainsi que l’année de référence des prix de l’énergie utilisés pour établir cette estimation.
  • Montant total TTC des honoraires à payer par le locataire.
  • Montant TTC des honoraires à payer par le locataire pour la réalisation
    de l’EDL d’entrée.
  • Commune où est situé le logement.
  • Ainsi que l’arrondissement pour les villes de Paris, Lyon et Marseille (Surface habitable en m²).
  • Classement du logement en matière de performance énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre (Se référer au DPE).

L’arrêté du 26 janvier 2022 a modifié les articles 2 et 4 de l’arrêté du 10 janvier 2017. Ils portent sur :

  • les obligations relatives à l’affichage des barèmes de prix des professionnels de l’immobilier ;
  • le contenu des annonces de location pour les biens immobiliers situés dans les zones soumises à l’encadrement des loyers.

Depuis le 1er avril 2022, des règles spécifiques s’appliquent aux annonces de logements situés dans des communes dont les loyers sont encadrés comme Paris, Lille (Hellemmes et Lomme), Montpellier, Lyon, etc. La liste complète des communes et les dispositions y afférentes sont consultables sur le site internet du Service Public.

Enfin, suivant l’article 225-1 du Code Pénal, il est formellement interdit par la Loi d’ajouter dans les annonces des mentions ayant un caractère discriminatoire, portant sur :

  • l’origine ;
  • le sexe ;
  • la domiciliation bancaire ;
  • l’état de santé ;
  • l’âge ;
  • le nom de famille ;
  • la situation de famille ;
  • l’appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une religion.

Quand diffuser son annonce de location immobilière ?

Les personnes en recherche d’une location consultent internet à des moments clés. Les sites spécialisés en immobilier observent des pics de fréquentation durant la pause déjeuner et les week-ends. Les créneaux horaires les plus propices pour publier une annonce sont :

  • En fin de matinée, avant 12h
  • Le soir, avant 19h00
  • Le vendredi, avant le week-end

Pour gagner un temps précieux, nombreux sont ceux qui programment des alertes sur des sites spécialisés. Ils sont tenus informés dès la mise en ligne d’une annonce correspondant à leurs critères et vous contacteront dès qu’un logement les intéresse. D’où l’importance de compléter au maximum chacune de vos annonces et de les publier au bon moment

Où publier son annonce immobilière ?

75 % des Français en recherche d’un bien passent par des plateformes spécialisées sur Internet (FNAIM, 2022). Les méthodes de prospection pour un logement en location varient. Diffuser vos annonces sur différents supports digitaux multiplient vos chances de les rendre visibles au plus grand nombre et de diminuer la vacance locative.

Les sites de petites annonces

Certains sites regorgent d’annonces immobilières, spécialisés ou non, offrant un large panel de biens provenant de particuliers comme de professionnels.

Site de diffusions d'annonces immobilières

Les prospects n’ont pas besoin de se rendre sur le site de chaque agence immobilière de leur secteur pour faire leur veille. Une seule recherche concentre toutes les offres du marché au même endroit.

Ces sites, dont la notoriété est reconnue, vous permettent de bénéficier de leur bon référencement sur Google pour gagner en visibilité.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux vont fonctionner de la même manière que les sites de petites annonces. Prenons l’exemple de Facebook et sa marketplace. En 2021, elle compte pas moins d’un milliard d’utilisateurs. Une excellente opportunité pour les agences immobilières.

Les réseaux sociaux demandent néanmoins une attention particulière. Il est conseillé de tenir à jour vos pages pour animer votre communauté et donner du poids à vos annonces. Parmi eux, nous vous recommandons Instagram, Facebook, Tik Tok, Woopen ou encore Linkedin.

Votre site internet

Il s’agit ni plus ni moins de votre vitrine digitale. Au même titre que les locaux de votre agence, il reflète votre image. Il se doit d’être soigné, complet et simple d’utilisation pour accompagner les prospects dans leurs recherches et garantir une bonne expérience utilisateur.

Il existe des leviers digitaux pour améliorer les performances de votre site comme la visite virtuelle ou encore l’ajout de la géolocalisation des biens sur vos annonces. Pour faire du digital votre meilleur allié, nous vous proposons 3 leviers pour valoriser vos logements en ligne.

3 leviers digitaux pour valoriser vos biens en location

La multidiffusion d’annonces

Les solutions digitales de multidiffusion d’annonces peuvent directement être connectées à votre logiciel, ERP ou CRM immobilier. Vos annonces se publient automatiquement sur plusieurs sites en même temps sans aucune saisie manuelle requise. Le logiciel s’occupe de l’activation et de la gestion quotidienne de toutes les passerelles. Vous gagnez du temps et vous multipliez vos chances d’être vu en capitalisant sur des sites que vous n’auriez pas pu investir manuellement.

Certaines solutions comme Ubiflow vous permettent également d’investir les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou encore Google My Business.

Schéma de multidiffusion d'annonces immobilières pour booster le marketing

La visite virtuelle et captation 3D

La 3D laisse peu de place au doute. Une visite virtuelle permet d’économiser du temps en vous évitant de vous rendre systématiquement sur les lieux pour réaliser une visite. Grâce à cette expérience immersive, les futurs locataires se projettent dans ce lieu de vie, font une présélection plus aboutie des logements qui les intéressent et seront amenés à signer le bail plus facilement. En d’autres termes, la visite virtuelle :

  • valorise les logements ;
  • augmente l’audience des annonces sur votre site ;
  • permet de séduire de futurs mandataires.

En location, la captation 3D est également un excellent outil pour vos états des lieux d’entrée et de sortie. Elle vous permet de réduire les litiges grâce à l’enregistrement des données du bien, très utile pour vos états des lieux. Chaque détail ou défaut sera historisé dans la base de données de votre parc et vous pourrez voir son évolution au fil du temps.

CTA état des lieux certifié 3D

La géolocalisation

Une majorité des internautes est habituée à réaliser des recherches via des cartes en ligne, comme Google Maps, et à se repérer grâce à elles. De plus en plus de sites internet sont construits autour de la cartographie, comme Airbnb ou encore le Boncoin.

Elle permet de gagner un temps précieux dans votre quotidien. En fournissant une géolocalisation précise ou approximative à quelques dizaines de mètres près, vos prospects pourront appréhender le secteur : vie de quartier, transports, commerces, santé, distance avec le lieu de travail, etc.

Analyse de 3 annonces immobilières qui fonctionnent

Nous avons passé en revue 3 sites dont les annonces immobilières sont complètes, suffisamment claires et efficaces pour avoir un réel aperçu du bien. De quoi attirer l’œil des futurs locataires dont les critères de recherche leur correspondent.

Exemples d'annonces immobilières optimisées

Retrouvez l’analyse des annonces des agences Orpi, Stéphane Plaza immobilier et du bailleur intermédiaire In’li dans notre ebook dédié aux bonnes pratiques et leviers digitaux pour vos annonces immobilières en location.