Détectez les faux relevés d'information en assurance auto
Innovation
Assurances
6 min

Prévention des fraudes en assurance auto : solutions et outils contre les faux relevés d'information

La détection et la prévention des fraudes à l’assurance automobile sont devenues des enjeux de taille pour maintenir l’intégrité du système et la rentabilité de votre compagnie. Face à des pratiques illégales de plus en plus sophistiquées telles que le faux relevé d’information assurance, il est essentiel d’être vigilant et de miser sur des solutions et des outils anti-fraude innovants. Dans cet article, nous détaillons les effets préjudiciables de ces diverses arnaques sur votre entreprise et expliquons comment les nouvelles technologies peuvent aider à les identifier et les contrer efficacement.

Faux relevé d’informations : les conséquences en tant qu’assureurs

Les répercussions d'un faux relevé d'informations

Un faux relevé d’informations en assurance automobile peut engendrer des conséquences particulièrement néfastes pour votre compagnie d’assurance. Cela affecte non seulement divers aspects de vos opérations, mais également votre réputation.

 Les répercussions de cette fraude sont nombreuses :

  • Impact sur la trésorerie des assurances : lorsqu'un assuré fournit un faux relevé d'informations afin d’obtenir une prime d'assurance réduite, vous subissez une perte financière directe. Les primes étant calculées en fonction du risque perçu, un faux relevé conduit obligatoirement à une sous-estimation du risque réel, entraînant des pertes pour votre compagnie.
  • Impact sur les clients et les assureurs : les conséquences s'étendent au-delà des compagnies d'assurance et touchent également les assurés. Les compagnies sont contraintes d'augmenter leurs tarifs pour compenser les pertes financières résultant des faux relevés d'informations. Cette croissance des prix affecte grandement les clients actuels, mais elle peut aussi dissuader de nouveaux prospects. Selon France Assureurs, les contrats d’assurance automobile ont augmenté de 3,2 % en 2022. Les épisodes de TGN, le vol de véhicule et la fraude en sont les causes principales.
  • Risques juridiques et sanctions : en plus des poursuites civiles pour fraude, les assureurs peuvent également être soumis à des sanctions réglementaires imposées par les autorités de régulation du secteur de l'assurance.
  • Baisse de notoriété et difficultés à attirer de nouveaux assurés : la réputation est un élément crucial dans le secteur de l’assurance. Les cas de fraude peuvent ternir la renommée d'une compagnie, réduisant sa capacité à attirer de nouveaux assurés et à conserver sa clientèle existante. À long terme, une baisse de notoriété peut rapidement impacter le chiffre d’affaires de l’entreprise, et par conséquence, sa viabilité commerciale.

Au-delà des aspects financiers, les faux relevés d'informations peuvent très vite entraîner des conséquences opérationnelles négatives : temps et ressources nécessaires pour enquêter, mise en place de mesures préventives pour réduire le risque futur de fraude, gestion des sinistres particulièrement complexe, délais de prise en charge des dossiers rallongés, etc.

Les différents types de fraudes en assurance auto

Pour rappel, la fraude à l'assurance est une manœuvre délibérée, entreprise par une personne physique ou morale, dans le but de bénéficier indûment des avantages du contrat d'assurance. En d'autres termes, il s'agit d'une tromperie intentionnelle de la part de l'assuré, accompagnée d'une action délibérée visant à obtenir un profit illégitime de sa couverture d'assurance automobile.

Cette escroquerie peut revêtir diverses formes, chacune ayant des répercussions distinctes à la fois sur les compagnies et les assurés. 

  • Fraude aux indemnisations : implique la soumission de réclamations d'indemnisations frauduleuses pour des accidents ou des incidents fictifs. Le but ? Obtenir un dédommagement injustifié de la part de l'assureur. Exemple : un assuré simule un accident de voiture ou exagère les dommages réels survenus lors du sinistre.
  • Fraude à la prime d’assurance : consiste à fournir des informations fausses ou trompeuses lors de la souscription d'une police d'assurance auto afin de bénéficier de primes d'assurance réduites. Exemple : un assuré déclare un kilométrage annuel inférieur à la réalité pour obtenir une cotisation moins élevée.
  • Fraude aux sinistres : comprend toute manipulation intentionnelle des circonstances entourant un sinistre, qu'il s'agisse d'un accident réel ou d'un événement inventé. Exemple : un client simule un accident ou un vol de voiture avec un tiers complice pour réclamer des dommages à son assureur.
  • Fraude aux non-paiements des primes : implique le non-paiement délibéré des primes d'assurance auto malgré une obligation contractuelle de s’y soustraire. Les fraudeurs profitent de la couverture d'assurance sans en assumer les coûts.
  • Fraude au non-respect des clauses de police : se produit lorsque l'assuré viole délibérément les conditions ou les clauses spécifiées dans le contrat d'assurance auto. Exemple : une personne ment sur l'utilisation prévue du véhicule (commerciale versus personnelle) ou omet certains antécédents de conduite pour obtenir une couverture à des conditions plus avantageuses.
  • Fraude aux dommages : implique la falsification ou l'exagération des dommages réels subis par un véhicule assuré dans le but de recevoir une indemnisation supérieure à ce qui est justifié. Exemple : un assuré endommage intentionnellement son véhicule ou maximise l'étendue des dégâts causés lors d'un accident pour augmenter le montant du remboursement.

Les signes révélateurs d’un faux relevé d’informations à surveiller en tant qu’assureur

Pour détecter les faux relevés d'informations, vous devez porter votre attention sur certains signes révélateurs pouvant indiquer une fraude potentielle.

Voici quelques éléments à surveiller scrupuleusement sur le document :

  • Incohérences dans les dates, les montants ou les détails des sinistres : divergences ou anomalies dans les informations déclarées ;
  • Erreurs grammaticales ou typographiques : fautes de frappe, erreurs de syntaxe ou formulations inhabituelles peuvent soulever des doutes quant à l'authenticité du document ;
  • Absence de coordonnées de contact de la compagnie d'assurance telles que l’adresse, le numéro de téléphone ou le site web ;
  • Absence de cachet officiel ou de signature authentique : la présence de ces éléments de certification est attendue sur les documents légitimes.

En étant attentifs à ces signes indicateurs et en effectuant des vérifications appropriées, vous mettez toutes les chances de votre côté pour améliorer vos capacités de détection des fraudes.

Quelques exemples concrets de faux relevés d’informations

Obligatoire pour souscrire un contrat d’assurance automobile, le relevé d’informations comporte plusieurs éléments susceptibles d’être modifiés intentionnellement.

Voyons en détail les différentes formes de falsification de ce document officiel et les divers scénarios possibles de fraude :

  • Dissimulation des accidents antérieurs ou des infractions dans lesquels le conducteur est impliqué ;
  • Modification des dates d'accidents pour les faire apparaître hors de la période considérée pour le calcul de la prime ;
  • Modification de la nature des sinistres ;
  • Falsification des caractéristiques du véhicule ;
  • Omission des conducteurs secondaires ;
  • Etc.
Bon à savoir : ces pratiques frauduleuses peuvent avoir des répercussions graves et sévères. Elles violent non seulement les termes des contrats d’assurance, mais peuvent aussi conduire à l'annulation de la couverture et mener à des poursuites judiciaires contre l'auteur de la fraude.

Les outils essentiels pour contrer les faux relevés d'informations en assurance auto

Pour combattre efficacement les fausses déclarations dans le domaine de l'assurance automobile, les solutions numériques innovantes permettant de détecter et de prévenir les fraudes tirent leur épingle du jeu. Ces technologies avancées offrent une analyse précise des comportements suspects et garantissent avec fiabilité l'intégrité des informations reçues.

Voici quelques solutions clés à adopter pour vous permettre de renforcer la prévention de la fraude :

  • L’intelligence Artificielle (IA) :

L'intelligence artificielle offre des capacités puissantes pour analyser de vastes ensembles de données et détecter des schémas jugés suspects. Les algorithmes puissants de l’IA ont la capacité de repérer des anomalies dans les relevés d'informations et d’identifier les comportements frauduleux avec une grande précision.

  • La Blockchain :

Idéale pour lutter contre la falsification des documents, la blockchain offre un moyen sûr et fiable de stocker et de partager des informations. En enregistrant les transactions et les relevés d’informations de manière immuable et transparente, ce dispositif renforce l'intégrité des données et réduit les risques de fraude.

  • Logiciel de détection de faux documents :

Investir dans des logiciels spécialisés de détection de faux documents aide grandement à identifier les relevés d'informations frauduleux. Performants, ces outils utilisent des algorithmes avancés pour vérifier l'authenticité des justificatifs et repérer les signes éventuels de falsification ou de manipulation.

  • Outil de collecte de données couplée à de l’IA :

L'utilisation d'outils de collecte de données associés à l'intelligence artificielle offre également  la possibilité d'améliorer la gestion des sinistres et d’anticiper les actes frauduleux. Lors de la souscription d'un contrat, l'assuré réalise facilement un scan visuel de son véhicule afin de réaliser un état des lieux précis. Ces outils, tels que la technologie Inspacer vous permettent de visualiser efficacement les véhicules endommagés et de réaliser des comparaisons rapides entre la souscription du contrat et une déclaration de sinistre. Grâce à son système de modélisation et la création d’une réplique virtuelle, le jumeau numérique a la capacité de capturer tous les détails avant souscription du contrat : état exact de la carrosserie (rayures, bosses…), zones déjà accidentées ou fissurées (pare-brise, lunette arrière, custodes…).  Ces méthodes novatrices facilitent à la fois l'évaluation des risques, la prévention des fraudes en assurance automobile, mais également la gestion des sinistres.

En intégrant ces outils révolutionnaires à vos processus, vous pouvez désormais renforcer votre capacité à détecter un faux relevé d’information assurance. En améliorant la protection de vos documents et en assurant une satisfaction client optimale, vous consolidez la réputation de votre entreprise et solidifiez votre activité. Vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation des nouvelles technologies dans le secteur de l’assurance ? Contactez sans plus attendre nos experts Check & Visit ! 

Article rédigé par Audrey Hammadou.