La startup Homepilot a menée entre mai et août 2017 une étude sur la réactivité des agences immobilières. Cette étude a été réalisée auprès de 1.089 locataires parisiens (parmi lesquels 40% passent par une agence et le reste via le particulier à particulier) et 1.173 propriétaires bailleurs parisiens (parmi lesquels 62% passent par une agence) par l’intermédiaire d’un questionnaire en ligne.

Le constat est peu flatteur pour les agences immobilières, même si le président de la FNAIM de l’époque, Jean-François Buet relativise :

« Le fait que les agences mettent plus de temps à répondre pour de la gestion locative que pour de la location ou de la vente n’est pas faux, mais c’est comparer des activités incomparables. D’un côté, on a un métier de commercial dont la fonction consiste notamment à organiser des visites pour vendre ou louer des biens. Sa qualité première est d’être réactif. De l’autre, il s’agit d’un métier de technicien ou de comptable qui gère des problèmes et doit en plus souvent faire appel à des artisans extérieurs avec eux-mêmes des délais de réponse à prendre en compte. »

Logo PDFTélécharger gratuitement cette étude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *