Crise immobilière : quelles solutions innovantes adopter en tant qu’agence en 2024 ?

Le marché immobilier a connu en 2023 une baisse significative des transactions, à hauteur de 22% par rapport à l’année précédente. Les taux d’intérêts grimpent, la capacité d’emprunt des acheteurs diminue… et cela se fait largement ressentir du côté des agences immobilières. Pour ne pas mettre la clé sous la porte, les agences doivent plus que jamais être réactives et s’adapter. La diversification de leur offre fait aujourd’hui partie des pistes privilégiées par de nombreux professionnels du secteur. Mais pour cela, gagner du temps et une bonne organisation est primordial. Lors d’un webinaire organisé par Check & Visit et Locagestion, des experts ont partagé leurs visions et solutions concrètes pour vous aider à relever ce défi.

Comprendre la crise immobilière 2023 pour mieux agir en 2024

Il est capital pour toute agence immobilière d’appréhender les éléments clés caractérisant la crise qu’a traversé le marché immobilier en 2023. Cela vous permettra d’identifier les défis à relever et de pouvoir prendre du recul pour y répondre, avec des solutions et stratégies pertinentes.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un récapitulatif de l’état du marché immobilier en 2023 : 

  • En 2023, le marché a connu une baisse alarmante de 22% des transactions immobilières, avec une réduction significative de 240 000 transactions par rapport à 2022, aboutissant à un total de 875 000 transactions.
  • Cette régression ramène le volume de transactions à des chiffres non atteints depuis janvier 2017.
  • L’impact se fait ressentir sur tout le territoire français, avec des baisses variant entre 7 et 15% selon les départements, et des chutes avoisinant les 30% en Île-de-France.
  • La diminution notable de la capacité d’emprunt de 25%, due à l’augmentation des taux d’intérêt (passant de 1% en janvier 2022 à 4,22% en novembre 2023), a entraîné une perte de 54 000 euros sur une enveloppe de 216 000 euros, réduisant considérablement le nombre d’acheteurs potentiels et contribuant à la baisse du volume des transactions.

Ce contexte difficile oblige les agences à identifier de nouvelles stratégies innovantes pour s’adapter et trouver de nouvelles opportunités.

Crise immobilière : pourquoi diversifier vos services en 2024 ?

Voici les 4 raisons principales de diversifier votre offre en 2024 : 

  • Minimiser vos risques financiers : Diversifiez les services offerts à vos clients vous permet de réduire la dépendance à un seul type de transaction immobilière. En élargissant les services, vous bénéficiez de flux de revenus multiples, ce qui rend votre business model plus résilient face aux fluctuations du marché.
  • Élargir votre portefeuille clients : Proposez de nouveaux services (par exemple, la gestion locative, l’accompagnement à la rénovation énergétique, etc.). Cela peut vous aider à attirer de nouveaux clients, mais aussi à fidéliser ceux déjà présents.
  • Optimiser la rentabilité et l’efficacité : Adoptez de nouveaux outils technologiques tels que les CRM et les plateformes de gestion locative. Cela contribuera à améliorer l’efficacité et la rentabilité de votre agence. Vous économiserez du temps, que vous pourrez consacrer à développer d’autres services pour vous différencer de la concurrence.
  • Vous adapter à la crise immobilière : Face à un marché en mutation rapide et en crise, soyez une agence agile. Adaptez vos services aux nouvelles réalités économiques, réglementaires et technologiques, afin de toujours rester pertinente pour votre clientèle.

Quelles solutions envisager pour faire face à la crise immobilière de 2024 ?

Bien évidemment, il n’existe pas de solution miracle. C’est à vous d’identifier les principaux problèmes que vous rencontrez et quelles sont les meilleures opportunités compte tenu des particularités de votre agence.

Les possibilités sont nombreuses : 

  • Faire du conseil personnalisé en gestion de patrimoine, 
  • Accompagner vos clients pour rénover énergétiquement leurs logements, 
  • Adopter des outils technologiques pour gagner en efficacité, 
  • Déléguer tout ou partie de votre gestion locative, 
  • Etc.

Notre webinaire se concentre sur l’externalisation de la gestion locative. Si vous ne connaissez pas bien ce sujet, nous vous invitons à lire la suite de l’article. Si vous souhaitez sauter le pas depuis longtemps, notre webinaire vous apportera de nombreuses réponses pratiques, avec des exemples de (vrais) clients de Locagestion et de Check & Visit.

Gestion locative externalisée : le modèle hybride séduit de plus en plus les agences

De nombreuses agences se tournent vers l’externalisation d’une partie de leur parcours de mise en location. La raison est simple : cette approche vous permet de vous concentrer sur l’acquisition de nouveaux clients, tout en réduisant les charges opérationnelles et le temps consacré.

Voici un exemple concret d’un client de Check & Visit illustrant les bénéfices de cette stratégie : Une agence parisienne a réussi à augmenter son portefeuille de 12 nouveaux lots, générant ainsi 8 000€ d’honoraires supplémentaires. Ce succès repose sur la délégation efficace des tâches de gestion quotidienne à des spécialistes, permettant à l’agence de se focaliser sur des activités à plus forte valeur ajoutée. Vous trouverez le détail des gains de temps ainsi que le bilan coûts en interne VS coûts d’externalisation de cette agence dans notre webinaire.

Check & Visit propose des solutions de numérisation des biens immobiliers grâce à un état des lieux 3D et une visite virtuelle. Vous pouvez externaliser tout ce qui concerne l’état des lieux et économiser un temps considérable (transports, réalisation et comparatif des états des lieux, visites des logements, etc.), tout en bénéficiant de prestations de qualité, réalisées par des experts avec du matériel dernière génération. Transformez vos états des lieux en source d’opportunités avec notre réseau de Checkers formés par nos soins.

Bon à savoir : Outre la diversification de vos activités, l’externalisation offre également des gains de temps importants que vous pouvez choisir de consacrer, par exemple, à renforcer les relations avec vos clients. Vous pouvez apporter des améliorations à votre service client pour le rendre plus professionnel, réactif ou encore chaleureux. À vous de choisir !

La mise en nourrice : la solution pour externaliser toute votre gestion locative

La mise en nourrice va plus loin que le modèle hybride. Elle vous permet d’externaliser toutes les étapes de votre gestion locative. Vous pouvez ainsi vous décharger de la gestion quotidienne des biens locatifs (gestion administrative, juridique, et comptable), tout en préservant l’efficacité et la satisfaction client. Cela vous permet de réallouer le temps autrefois consacré à la gestion locative à des tâches plus stratégiques pour votre agence.

Les principaux avantages de la mise en nourrice sont : 

  • La réduction des charges opérationnelles : En déléguant la gestion locative, vous pouvez minimiser le montant des charges liées à la gestion quotidienne des biens (tels que les salaires, les charges sociales, les frais de déplacement, les coûts liés aux logiciels de gestion locative, etc.).
  • Une assistance spécialisée : Les nourrices offrent une assistance précieuse, notamment dans l’étude approfondie des dossiers des locataires, réduisant ainsi les risques de défauts.
  • Des services numériques : La mise en nourrice comprend souvent dans son offre des services numériques avancés, tels que la signature électronique et la gestion en ligne, optimisant ainsi le processus de location.

Voici un exemple concret d’un client de Locagestion illustrant les bénéfices de cette stratégie : Une agence de Lyon a collaboré avec Locagestion pour une mise en nourrice d’un parc de 29 lots. Grâce à l’externalisation de sa gestion locative, l’agence a pu diversifier ses services sans avoir à développer une infrastructure de gestion locative en interne, améliorant ainsi son chiffre d’affaires et renforçant sa relation clientèle. Vous trouverez le détail des revenus supplémentaires générés par cette agence dans notre webinaire.

Conclusion

La crise immobilière est à la fois un défi et une opportunité pour les agences immobilières. En adoptant une approche proactive vers la diversification et l’innovation, les agences peuvent non seulement survivre, mais se développer davantage et conquérir de nouvelles parts de marché.

Vous n’avez pas pris le virage en 2023 ? Mieux vaut tard que jamais au vu des prévisions du marché immobilier en 2024. La crise immobilière en 2024 devrait s’accentuer avec une baisse des transactions à 800 000, contre 875 000 transactions en 2023. Pour découvrir en détail les stratégies de nos clients face à la crise, vous pouvez découvrir le replay de notre webinaire co-animé par Ronan Carnet de Check & Visit et Eric Texier, Directeur Général de Locagestion. 

Si vous êtes intéressé par le modèle hybride (délégation des tâches relatives aux états des lieux) et par l’adoption de solutions innovantes (état des lieux 3D, visites virtuelles, etc.), contactez-nous !

Article rédigé par Héloïse Fougeray

Retour sur le blog

Vous pourriez être intéressé par ces articles

Jumeau numérique : l’outil indispensable de l’immobilier locatif de demain

La rénovation énergétique s’est imposée comme un accélérateur de l’innovation dans le secteur de...

Comment réaliser un DPE pour une copropriété ?

Pour mener à bien l’ambition de rénovation énergétique du parc immobilier français, le gouvernement...

Humidité du conduit de la cheminée et moisissure : qui fait le ramonage ?

L’entretien régulier des équipements d’un logement est primordial pour en assurer le bon fonctionnement...